Afin de réaliser des statistiques de visites et d'améliorer l'expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à une solution utilisant la technologie des cookies.

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies de mesure d'audience. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

We use cookie technology to measure our online audience in order to compile statistics on website visits and improve the browsing experience for our website's users. 
By using our website, you consent to the use of cookies for audience measurements. Click here for more information on cookies and how to set your preferences

Communiqués de presse

Retour

Paris, le 10 novembre 2015

Information financière du 3e trimestre 2015

Croissance robuste du chiffre d'affaires, à 1 846 M€, soit + 2,6 % à données comparables(1)
Confirmation de l'objectif de Résop Groupe(2) 2015


Réécouter la conférence téléphonique (version anglaise)

Télécharger au format mp3


Le 3e trimestre 2015 a été marqué par la poursuite de la dynamique du Travel Retail et par le retour à la croissance (à données comparables) chez Lagardère Publishing.

Le chiffre d'affaires du groupe Lagardère au 3e trimestre 2015 s'établit à 1 846 M€, en croissance soutenue à + 2,6 % à données comparables. La variation en données brutes (- 3,0 %) s'explique essentiellement par un effet de périmètre négatif (- 144 M€), lié en particulier aux cessions de certaines activités de Distribution de presse et à divers effets de déconsolidation de chiffre d'affaires. L'effet de change a été positif (+ 43 M€).

À retenir par branche (à données comparables) :

- Lagardère Publishing : chiffre d'affaires en progression (+ 2,0 %), tiré par l'Éducation en Espagne, et dans une moindre mesure par la Littérature générale en France et par les Fascicules.
- Lagardère Travel Retail : accélération de la croissance (+ 6,7 %), portée par la dynamique en aéroport, en particulier en Europe.
- Lagardère Active : chiffre d'affaires en recul (- 10,2 %), notamment en raison d'un effet de comparaison défavorable pour Lagardère Studios (3).
- Lagardère Sports and Entertainment(4) : l'évolution négative (- 4,1 %) est liée à divers effets de saisonnalité.


Au 30 septembre 2015 :
Le chiffre d'affaires des neuf premiers mois de l'exercice 2015 s'élève à 5 150 M€, soit - 2,2 % en données brutes et + 2,8 % à données comparables.
L'écart entre les données brutes et comparables s'explique par un effet de périmètre négatif de - 421 M€, partiellement compensé par un effet de change positif de + 173 M€. L'effet périmètre est principalement lié aux cessions des activités de Distribution réalisées par Lagardère Travel Retail, et à la déconsolidation à compter de début septembre 2014 des activités de Relay dans les gares en France, suite à la création d'une joint-venture avec la SNCF.

Sur les neuf premiers mois de l'année, la croissance du chiffre d'affaires est principalement portée par les bonnes performances du Travel Retail et de Lagardère Sports and Entertainment.

I- CHIFFRE D'AFFAIRES ET ACTIVITÉ DU GROUPE

 


> Lagardère Publishing

Le chiffre d'affaires au 30 septembre 2015 s'élève à 1 575 M€, soit + 7,4 % en données brutes et - 1,0 % à données comparables, l'écart s'expliquant par des effets favorables de périmètre (+ 21 M€), consécutif aux acquisitions au Royaume-Uni, et de change (+ 102 M€), lié à l'appréciation du dollar américain et de la livre sterling.
L'activité a enregistré de bonnes performances en France (+ 2,1 %) en littérature générale et en Espagne (+ 5,4 %) dans l'éducation. Ces éléments positifs n'ont cependant pas totalement compensé la baisse aux Etats-Unis (- 6,6 %) qui avait bénéficié d'un programme éditorial plus fourni en 2014.

Au troisième trimestre 2015 :

À 607 M€, l'activité est à nouveau en progression à données comparables, à + 2,0 % (+ 7,8 % en données brutes). L'écart entre ces deux variations s'explique essentiellement par un effet de change positif (+ 32 M€).
Les chiffres ci-dessous sont à données comparables.

En France (+ 0,8 %), l'activité a été portée essentiellement par de bonnes performances en littérature générale, avec de nombreux best-sellers, notamment Grey, le 4e tome de la saga Cinquante Nuances de Grey, La septième fonction du langage, de Laurent Binet, Eva, de Simon Liberati, D'après une histoire vraie, de Delphine de Vigan. L'attribution du Prix Renaudot pour Delphine de Vigan et du Prix Femina pour Christophe Boltanski (La Cache) devraient avoir une incidence positive sur les ventes du quatrième trimestre L'éducation affiche des performances mitigées au troisième trimestre (année précédant une réforme de programmes).
Aux États-Unis, la baisse de l'activité (- 4,2 %) s'explique notamment par un calendrier de parutions moins fort qu'au 3e trimestre 2014, et par le recul des ventes de livres numériques. Le 4e trimestre devrait à l'inverse renouer avec une croissance significative.
Au Royaume-Uni, la croissance de l'activité (+ 1,2 %) est liée au bon niveau d'activité de l'éducation et de l'illustré (coloriages pour adultes).
La zone Espagne / Amérique Latine, affiche une excellente performance (+ 13,3 %), notamment dans l'éducation (rattrapages de ventes du deuxième trimestre 2015 et effet de la réforme scolaire).
Les Fascicules affichent une dynamique très positive (+ 8,6 %).

Livre numérique : le poids du e-book est en baisse, et représente 7,9 % dans le chiffre d'affaires total de Lagardère Publishing au 3ème trimestre 2015, contre 8,9 % au 3e trimestre 2014.

Au 30 septembre 2015, l'ebook a représenté 9,6 % contre 10,4 % au 30 septembre 2014. Cette transition demeure toujours cantonnée au segment de la littérature générale, et pour l'essentiel dans les pays anglo-saxons, où des tendances de marché similaires sont observées :
- aux États-Unis, dans un marché du numérique en baisse (ralentissement observé depuis 2014), le chiffre d'affaires du livre numérique est en contraction (24 % du chiffre d'affaires Trade(5) contre 28 % à fin septembre 2014) ;
- au Royaume-Uni, dans un marché en stabilisation depuis le début de l'année, le livre numérique représente 30 % du chiffre d'affaires Adult Trade(6) contre 34 % à fin septembre 2014, compte tenu principalement de la hausse du taux de TVA.

> Lagardère Travel Retail

A 2 572 M€, le chiffre d'affaires au 30 septembre 2015 est en hausse soutenue de + 4,7 % en données comparables (- 10,9 % en données brutes), avec un effet de change favorable de 50 M€ (hausse du dollar US et du Franc Suisse notamment). Comme attendu, l'effet périmètre est négatif pour - 475 M€, et se décompose ainsi :
• Divers effets de déconsolidation de chiffre d'affaires, pour 534 M€, liés notamment à :
- la déconsolidation des activités de Relay dans les gares en France (mise en équivalence par création d'une joint-venture avec la SNCF en septembre 2014) pour - 218 M€, ainsi que des activités de Retail en centre-ville en Pologne (mise en équivalence à la suite de la cession de 51 % du capital d'Inmedio en décembre 2014) pour - 84 M€ ;
- la cession en Suisse des activités de Distribution de presse en février 2015 avec une incidence de - 185 M€, et des librairies Payot en juillet 2014 avec une incidence de - 28 M€.

• Des acquisitions pour 59 M€, essentiellement les activités du Groupe Airest (présent notamment à l'aéroport de Venise) à compter d'avril 2014.
Le mix d'activités de la branche poursuit sa mutation stratégique, avec le Travel Retail qui représente désormais 71 % du total, contre 29 % pour la Distribution (Distribution de presse et Retail intégré).
Les chiffres ci-dessous sont à données comparables.

Au 3e trimestre 2015 :

L'activité de la branche s'élève à 933 M€, en forte hausse à + 6,7 % à données comparables, un rythme de croissance supérieur à celui du 1er semestre (+ 3,5 %). L'écart avec les données brutes (- 10,0 %) s'explique essentiellement par un effet de périmètre négatif (- 170 M€), l'effet de change étant légèrement positif (+ 8 M€).

Au 3e trimestre, les activités de Travel Retail sont en hausse de + 9,9 %, en nette accélération par rapport au 1er semestre qui affichait une croissance de + 7,3 %. Elles sont portées par la croissance des trafics passagers, la bonne performance des acquisitions, le développement des réseaux ainsi que le déploiement de nouveaux concepts.
En France, l'activité est en forte progression sur la période (+ 7,2 %), tous les segments (Duty Free & Fashion, Travel Essentials et Food Services) ayant bénéficié de l'extension des réseaux et d'un bon niveau de trafic dans les aéroports (hausse du trafic et des dépenses par passager).
L'Europe (hors France), affiche une très belle dynamique (+ 10,5 %) : la croissance des trafics et le développement des réseaux ont permis une progression notable du chiffre d'affaires en Pologne (+ 17,6 %), en Italie (+ 8,0 %), où la montée en puissance de l'aéroport de Rome se poursuit, en Roumanie (+ 19,9 %) et en Espagne (+ 6,8 %).
L'activité est également en hausse en Amérique du Nord (+ 6,0 %), qui bénéficie de l'extension des réseaux en aéroport et d'un solide niveau d'activité sous-jacent.
La zone Asie-Pacifique enregistre également une croissance très soutenue (+ 16,6 %), grâce au développement du trafic et au succès des ouvertures de points de vente à Auckland et en Chine.

Au 3e trimestre 2015, la tendance s'améliore pour les activités de Distribution avec une baisse limitée à - 1,1%, les efforts de diversification compensant partiellement le déclin du marché de la presse.


> Lagardère Active

Chiffre d'affaires de 644 M€, soit + 0,2 % en données brutes et - 3,3 % à données comparables. L'écart entre ces deux variations s'explique par un effet de périmètre positif (+ 22 M€) : la cession des 10 magazines en juillet 2014 est plus que compensée par l'acquisition de Grupo Boomerang TV le 31 mai 2015 et par l'intégration du chiffre d'affaires de Gulli (conséquence du rachat des 34 % de France TV en novembre 2014).
Le chiffre d'affaires publicité est en baisse de - 3,1 % sur l'ensemble de la branche.
Les chiffres ci-dessous sont à données comparables.

Au troisième trimestre 2015 :

Le chiffre d'affaires s'élève à 206 M€, en baisse de - 0,9 % en données brutes et - 10,2 % à données comparables. Cette évolution s'explique notamment par un effet de comparaison défavorable, comme attendu, lié à la livraison de la 3e saison de Borgia au 3e trimestre 2014 par Lagardère Studios. Hors Lagardère Studios, la baisse du chiffre d'affaires à données comparables est limitée à - 5,2 %.

L'évolution négative de la Presse Magazine à - 4,9 % est liée à la contraction des recettes publicitaires (- 6,8 %) et de la diffusion, dont la baisse s'atténue cependant (- 4,5 %). La progression du chiffre d'affaires numérique (+ 29 %) permet de compenser partiellement ces effets.
Les Radios affichent des performances quasi stables (- 0,6 %), avec une moindre baisse par rapport au premier semestre pour Europe 1, et une hausse pour les radios musicales à l'international, notamment en Pologne.
L'activité des chaînes TV est stable ; la bonne performance publicitaire de Gulli (+ 19 %) n'est pas encore incluse dans la tendance à données comparables, la consolidation étant intervenue seulement à compter du 1er novembre 2014.
La Production TV enregistre une baisse (- 37,1 %) compte tenu d'une saisonnalité très différente de celle de l'exercice 2014 (livraison de la 3e saison de Borgia en septembre 2014).
Dans les activités numériques pures, la baisse (- 26 %) s'explique par LeGuide.com qui demeure confronté aux changements d'algorithmes opérés par Google. Hors LeGuide.com, ces activités enregistrent une croissance de + 4,6 %.

> Lagardère Sports and Entertainment

Chiffre d'affaires de 359 M€ sur les neuf premiers mois de l'année, soit + 33,3 % en données brutes et + 21,1 % à données comparables. L'écart entre ces deux variations est principalement lié à des effets positifs de périmètre (+ 11 M€), avec l'acquisition en juin 2015 de UFA Sports, agence de droits marketing en Allemagne, et du Casino de Paris en avril 2014. L'effet de change est également positif (+ 21 M€), grâce pour l'essentiel à l'appréciation du dollar américain.

La forte hausse de l'activité s'explique par un effet calendaire très favorable, avec la bonne exécution des contrats relatifs à deux compétitions continentales de football : la Coupe d'Afrique des Nations organisée en Guinée équatoriale et l'AFC Asian Cup qui a eu lieu en Australie.


Au 3e trimestre 2015 :

Au 3e trimestre, le chiffre d'affaires s'établit à 100 M€, en hausse de + 5,5 % en données brutes et en baisse de - 4,1 % à données comparables. Cette évolution s'explique par un calendrier d'événements moins favorable, avec l'absence, d'une part, de la phase finale de la coupe du monde de football au Brésil qui avait généré une bonne performance de l'activité d'hospitalité, et d'autre part, des Commonwealth Games.
En contrepartie, l'activité de gestion de stade a été porteuse (démarrage du Friends Arena à Stockholm notamment), ainsi que l'activité de prestations de services (billetterie, droits marketing et média) liées à l'organisation des Jeux Africains Brazzaville 2015.

 

II- FAITS MARQUANTS DEPUIS LE 30 JUIN 2015


Offre publique de retrait et radiation visant les actions de la société Lagardère Active Broadcast

Le 25 août 2015, Lagardère Active, filiale de Lagardère SCA, a annoncé détenir 99,86% du capital de la société Lagardère Active Broadcast, suite à l'offre publique de retrait ouverte le 24 juillet 2015. Compte-tenu de la très faible liquidité de ses actions ainsi que des coûts et des exigences administratives liés à la cotation, Lagardère Active Broadcast a, conformément à ce qui avait été annoncé dans le cadre de l'offre publique de retrait, demandé la radiation de ses actions du compartiment B du marché règlementé Euronext à Paris (code ISIN MC0000120790). Cette radiation, approuvée par le Conseil d'Administration d'Euronext Paris, a eu lieu le 1er septembre 2015.

Une période de liquidité est mise en œuvre par Lagardère Active jusqu'au 30 novembre 2015 permettant aux actionnaires de Lagardère Active Broadcast qui n'ont pas apporté leurs titres durant l'offre publique de retrait de céder leurs actions aux prix de l'offre, soit 355 € par action.
Cette opération permet de simplifier le fonctionnement juridique de Lagardère Active Broadcast et de réaliser des économies (frais de cotation notamment).
Lagardère Active Broadcast est une société anonyme de droit monégasque, qui constitue le pôle audiovisuel de Lagardère Active : radios en France (Europe 1, radios musicales) et à l'international (Europe de l'Est, Afrique francophone), production et distribution audiovisuelle (Lagardère Entertainment), chaînes de télévision thématiques (Gulli notamment).
Le coût maximal d'acquisition (hors frais divers et commission) est estimé à 2,9 M€ pour l'ensemble des actions visées par l'offre et la période de liquidité.

Offre publique de retrait suivie d'un retrait obligatoire sur les actions de LeGuide.com
Le 1er septembre 2015, l'Autorité des marchés financiers a donné son visa au projet d'offre publique de retrait suivie d'un retrait obligatoire déposé le 31 juillet 2015 par Lagardère Active, filiale de Lagardère SCA, sur les actions de la société LeGuide.com, à un prix de 32,50 € par action.
Le 17 septembre 2015, l'Autorité des marchés financiers a annoncé par un Avis que Lagardère Active détenait 98,29% du capital de la société LeGuide.com, à la clôture de l'offre publique de retrait. Conformément aux dispositions légales et règlementaires, l'offre publique de retrait a été immédiatement suivie, le 17 septembre 2015, d'une procédure de retrait obligatoire, par laquelle les actions LeGuide.com non apportées à l'offre publique ont été transférées à Lagardère Active moyennant une indemnisation égale au prix de l'offre. La radiation des actions LeGuide.com d'Alternext est intervenue le 18 septembre 2015. Cette cotation n'apparaissait plus justifiée au regard des objectifs initialement poursuivis, compte tenu du décalage apparu entre le cours de l'action et la situation financière réelle de la société.
Le coût global d'acquisition (hors frais divers et commission) est estimé à 4,6 M€ pour l'ensemble des actions visées par l'offre et le retrait obligatoire.

Finalisation de l'acquisition de Paradies, un des leaders du Travel Retail en aéroport en Amérique du Nord
Le 22 octobre 2015, à la suite de l'obtention de toutes les autorisations nécessaires, Lagardère Travel Retail a réalisé l'acquisition de Paradies, un des leaders du Retail et du food and beverages en aéroport en Amérique du Nord. Le montant de l'acquisition est de 530 MUSD, sur une base de trésorerie et de dette nulle.
Cette opération créatrice de valeur est une étape importante dans la transformation stratégique de Lagardere Travel Retail, qui va ainsi acquérir une taille critique en Amérique du Nord, avec une présence dans plus de 100 aéroports.

Cession par Lagardère Travel Retail de sa filiale espagnole de distribution de presse
Dans le cadre de sa stratégie de recentrage sur les activités en croissance, Lagardère Travel Retail poursuit son désengagement de l'activité de Distribution de presse et a annoncé le 27 octobre 2015 la signature d'un accord en vue de la cession de sa filiale espagnole SGEL à Springwater Capital, un fond d'investissement privé.

 

III- PERSPECTIVES - SITUATION FINANCIÈRE

 

OBJECTIF D'ÉVOLUTION DU RÉSOP GROUPE CONFIRMÉ
Les performances du Groupe à fin septembre ainsi que les perspectives pour la fin de l'année permettent de confirmer l'objectif de Résop Groupe pour l'année 2015 tel que communiqué en juillet dernier.

Ainsi, en 2015, le Résop Groupe devrait progresser d'environ + 7 % par rapport à 2014 (à change constant et hors effet de la cession d'activités de LS Distribution).

SITUATION FINANCIÈRE
La situation financière du Groupe demeure solide,
avec une bonne liquidité et un échéancier de remboursement équilibré.

PROCHAINS RENDEZ-VOUS
Publication du chiffre d'affaires de l'exercice 2015 le 11 février 2016 à 8h00 (conférence téléphonique à 10h00).

Publication des résultats de l'exercice 2015 le 9 mars 2016 à 17h35.


RAPPEL DE DÉFINITION DU RÉSOP
Le résultat opérationnel courant des sociétés intégrées est défini comme la différence entre le résultat avant charges financières et impôts et les éléments suivants du compte de résultat :

• contribution des sociétés mises en équivalence ;
• plus ou moins-values de cession d'actifs ;
• pertes de valeur sur écarts d'acquisition, immobilisations corporelles et incorporelles ;
• charges de restructuration ;
• éléments liés aux regroupements d'entreprises :
- frais liés aux acquisitions ;
- profits et pertes découlant des ajustements de prix d'acquisition ;
- amortissement des actifs incorporels liés aux acquisitions.

 

La conférence téléphonique de présentation du chiffre d'affaires sera disponible, ce jour, en différé sur notre site : www.lagardere.com

(1) Périmètre et taux de change constants.
(2) Résultat opérationnel courant des sociétés intégrées des quatre branches opérationnelles et des autres activités. Voir définition en fin de communiqué.
(3) Nouveau nom de Lagardère Entertainment.
(4) Nouveau nom de Lagardère Unlimited.
(5) Ouvrages destinés au grand public.
(6) Ouvrages destinés au grand public - adulte.

Contacts Presse


Contact Relations Investisseurs

Le groupe Lagardère est un des leaders mondiaux de la production et de la distribution de contenus dont les marques fortes génèrent et rencontrent des audiences qualifiées grâce à ses réseaux virtuels et physiques.
Il se structure autour de quatre métiers : Livre et Livre numérique ; Travel Retail ; Presse, Audiovisuel, Digital et Régie publicitaire ; Sports et Entertainment.
Le marché de référence du titre Lagardère est Euronext Paris.
www.lagardere.com 


Avertissement :

Certaines déclarations figurant dans ce document ne se rapportent pas à des faits historiquement avérés, mais constituent des projections, estimations et autres données à caractère prévisionnel basées sur l'opinion des dirigeants. Ces déclarations traduisent les opinions et hypothèses qui ont été retenues à la date à laquelle elles ont été faites. Elles sont sujettes à des risques et incertitudes connus et inconnus à raison desquels les résultats futurs, la performance ou les événements à venir peuvent significativement différer de ceux qui sont indiqués ou induits dans ces déclarations.
Nous vous invitons à vous référer au Document de référence de Lagardère SCA le plus récent déposé auprès de l'Autorité des marchés financiers pour obtenir des informations complémentaires concernant ces facteurs, risques et incertitudes.
Lagardère SCA n'a aucunement l'intention ni l'obligation de mettre à jour ou de modifier les déclarations à caractère prévisionnel susvisées. Lagardère SCA ne peut donc être tenue pour responsable des conséquences pouvant résulter de l'utilisation qui serait faite de ces déclarations.

Lagardère