Afin de réaliser des statistiques de visites et d'améliorer l'expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à une solution utilisant la technologie des cookies.

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies de mesure d'audience. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

We use cookie technology to measure our online audience in order to compile statistics on website visits and improve the browsing experience for our website's users. 
By using our website, you consent to the use of cookies for audience measurements. Click here for more information on cookies and how to set your preferences

Communiqués de presse

Retour

Paris, le 02 mars 2017

La Fondation Jean-Luc Lagardère et l'Institut du monde arabe présentent la 5e édition du Prix de la littérature arabe

Appel à candidatures

Le Prix de la littérature arabe, doté de 10 000 €, récompense un écrivain, originaire d’un pays de la Ligue arabe, auteur d’un ouvrage – roman, recueil de nouvelles ou de poèmes – écrit en français ou traduit de l’arabe vers le français et publié entre le 31 mai 2016 et le 31 mai 2017.

Les éditeurs ou écrivains qui souhaitent proposer un ouvrage éligible au Prix doivent envoyer la (ou les) publication(s) en trois exemplaires à la Fondation Jean-Luc Lagardère
(42 rue Washington, Immeuble Monceau, 75408 Paris cedex 08) avant le 31 mai 2017.

La sélection sera annoncée fin juin. Les ouvrages retenus seront soumis aux membres du jury – composé d’éminentes personnalités du monde des médias, des arts et de la culture et de spécialistes du monde arabe – qui se réuniront ensuite pour élire le (ou la) lauréat(e). Le (ou la) lauréat(e) recevra le Prix lors d’une cérémonie à l’Institut du monde arabe à l’automne 2017.

ÉDITIONS PRÉCÉDENTES

Depuis sa création par la Fondation Jean-Luc Lagardère et l’Institut du monde arabe, le Prix de la littérature arabe a été remis en 2013 à Jabbour Douaihy, en 2014 à Mohamed
al-Fakharany
, en 2015 à Mohammed Hasan Alwan et en 2016 à Inaam Kachachi pour son roman Dispersés (Gallimard). Cette même année, une mention spéciale a été attribuée à Réda Dalil pour son ouvrage Best-Seller (Éditions Le Fennec).

Pour consulter le règlement du Prix de la littérature arabe, cliquez ici.

Contacts :

Fondation Jean-Luc Lagardère