Afin de réaliser des statistiques de visites et d'améliorer l'expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à une solution utilisant la technologie des cookies.

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies de mesure d'audience. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

We use cookie technology to measure our online audience in order to compile statistics on website visits and improve the browsing experience for our website's users. 
By using our website, you consent to the use of cookies for audience measurements. Click here for more information on cookies and how to set your preferences

Communiqués de presse

Retour

Paris, le 23 août 2018

Prix Gulli du Roman 2018 : les 6 romans jeunesse sélectionnés

Des éditeurs de plus en plus nombreux ont choisi cette année d'envoyer leurs ouvrages pour participer à la 7e édition du Prix Gulli du Roman.
La sélection proposée est à l'image de cette vitalité.

L'imagination d'un grand-père qu'on croit "zinzin", la fantaisie d'une mère pas comme les autres, qu'on dit bi-polaire, la peur de l'école vaincue par le rêve d'ailleurs, les ressources d'un jeune adolescent enfermé dans son monde et puis ce drôle de hérisson accusé de crime. Et chacun cherche son mot, comme Abel…

Six romans destinés aux 8-13 ans, qui vous embarquent.
Six éditeurs qui depuis longtemps concourent à la réputation de la littérature pour la jeunesse.
Caroline Cochaux, Présidente de Gulli, et un jury* composé de personnalités présidé par la romancière et réalisatrice Michèle Reiser, remettront le Prix Gulli du Roman 2018 le 4 octobre prochain.

 


 

J’ai suivi un nuage par Maëlle Fierpied (l’école des loisirs)

« À la maison, on ne peut jamais prévoir le Temps. Un jour c'est plein soleil. Maman est radieuse car on va accueillir la star Marie Cotillon pour le goûter. Alors on sort le grand jeu : cupcakes, bouquets de fleurs et haïkus ! Mais le lendemain c'est tout gris. Maman a perdu le goût des choses et porte le poids du monde sur ses épaules ». La maman de Rémi n’est pas vraiment comme les autres. Et lui, comment trouve-t-il sa place dans tout cela ? Avec une magnifique énergie, il se promet de « trouver l'éclaircie »...

Jefferson par Jean-Claude Mourlevat (Gallimard Jeunesse)

En ce radieux matin d'automne, le hérisson Jefferson décide d'aller chez son coiffeur se faire rafraîchir la houppette. Comment pourrait-il imaginer, alors qu'il arrive plein d'entrain au salon "Défini-Tif", que sa vie est sur le point de basculer ? Accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis, le brave Jefferson, 72 cm de frousse et de courage, est jeté dans une aventure qui le mènera, pour le meilleur et pour le pire, au pays des êtres humains.

Mentir aux étoiles par Alexandre Chardin (Casterman)

« Quand je serai adulte, j'irai en expédition sur la banquise. Il n'y aura que le silence autour de moi. Personne ! La nuit, j'aurai juste à lever les bras pour toucher les étoiles. Mais je ne le ferai pas. J'écouterai. Je ne ferai qu'écouter les étoiles, et je n'aurai plus peur de rien ». Léon ne veut plus d’accompagnante et veut arriver à gérer seul son entrée en 6ème. Mais comment vivre sa première année au collège quand on a toujours été différent et très couvé par une mère anxieuse ? En faisant face et en se réfugiant parfois dans l’imaginaire

Mercredi c’est papi ! par Emmanuel Bourdier (Flammarion Jeunesse)

Le mercredi pour Simon, c’est chez Papi et Mamie que ça se passe. « Et c’est un peu l’enfer. Il n’y a pas Internet, et seulement trois BD un peu moisies »… Et puis son Papi à Simon, « il est aux fraises », même quand dans le jardin il s’occupe des haricots. Mais un jour, Simon découvre par hasard que son grand père est un fantastique conteur… Et les mercredis se transforment en paradis !

Le mot d’Abel par Véronique Petit (Rageot)

Dans le monde d’Abel, rien n’est plus important que le mot révélé à chacun vers l’âge de 12 ans. Un mot personnel et intime qui conditionne souvent la vie entière.
En retard de plusieurs mois, Abel vit dans l’angoisse d’hériter d’un mot dérisoire ou ridicule, ou pire, d’un mot noir…
Un matin, il découvre le mot de Clara, la fille dont il est secrètement amoureux, tagué en lettres rouges sur le mur du collège ! Qui a pu commettre un tel crime ?

Trop de chefs, pas assez d’indiens par Marion Achard (Actes Sud Junior)

Lally est une jeune fille curieuse, à l’imagination débordante. Passionnée par la culture amérindienne, elle se rêve en guerrière cherokee. Avec sa meilleure amie Paty, elle réalise aussi toutes sortes d’expériences - parfois dangereuses ! - tirées des
livres d’aventure qu’elle dévore. Mais Lally a beaucoup de mal à se concentrer en classe et c'est la peur au ventre qu'elle se rend le matin à l’école. Un jour, elle
rencontre un jeune homme, Aldo, qui campe près de son village. Elle se lie d’amitié avec cet « Indien des temps modernes » qui voyage avec son âne. Elle y trouve une échappatoire aux disputes de ses parents et à la tyrannie de sa maîtresse…

*La liste des membres du jury sera annoncée dans quelques jours

Contacts presse:

À propos du Prix Gulli du Roman 2018
Créé en 2012 par la 1ère chaîne de télévision française dédiée à la jeunesse, marque de référence pour toute la famille, le Prix Gulli du Roman est un prix littéraire qui distingue un ouvrage destiné aux 8-13 ans, avec la volonté de promouvoir la lecture et les livres pour les enfants. Les romans sont choisis selon trois critères : posséder qualités littéraires et originalité, être édité entre janvier et septembre de l’année en cours, être écrit en langue française. Caroline Cochaux, Directrice déléguée du Pôle TV de Lagardère Active et Présidente de Gulli, et un jury de personnalités présidé par Michèle Reiser en désignent chaque année à l’automne le ou la lauréate parmi les auteurs des livres en compétition.

Gulli