Afin de réaliser des statistiques de visites et d'améliorer l'expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à une solution utilisant la technologie des cookies.

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies de mesure d'audience. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

We use cookie technology to measure our online audience in order to compile statistics on website visits and improve the browsing experience for our website's users. 
By using our website, you consent to the use of cookies for audience measurements. Click here for more information on cookies and how to set your preferences

Press releases

Go back

Paris, le 11 mai 2017

Chiffre d'affaires du premier trimestre 2017

Nette croissance du chiffre d'affaires à 1 532 M€, soit + 6,2 % en données comparables(1)

Confirmation de l'objectif de croissance du Résop(2) 2017


Le 1er trimestre 2017 affiche une forte progression en données comparables, portée par un niveau d'activité soutenu pour Lagardère Publishing, une dynamique maintenue de Lagardère Travel Retail et un rebond d'activité de Lagardère Sports and Entertainment.

Le chiffre d'affaires pour le 1er trimestre s'établit à 1 532 M€, soit + 6,2 % en données comparables et - 3,4 % en données consolidées. L'écart entre les données comparables et consolidées s'explique par un effet de change positif de + 6 M€, et par un effet de périmètre négatif de - 147 M€ qui se décompose de la manière suivante :
• incidence des cessions, soit - 168 M€, relatifs notamment aux opérations de désinvestissement des activités de Distribution en Belgique, en Hongrie, en Espagne et au Canada concernant le périmètre de
Lagardère Travel Retail et à la cession de LeGuide.com chez Lagardère Active ;
• opérations de croissance externe pour + 21 M€, principalement chez Lagardère Publishing lié à l'intégration de Perseus aux États-Unis.

À retenir par branche (à données comparables) :

- Lagardère Publishing : un bon 1er trimestre porté par le dynamisme du Royaume-Uni et des États-Unis, cependant peu significatif quant aux tendances sur l'année.
- Lagardère Travel Retail : poursuite de la dynamique de croissance de l'activité de Travel Retail (+ 8,4 % en données comparables).
- Lagardère Active : un 1er trimestre en retrait, pénalisé notamment par la contraction des revenus publicitaires Presse et Radios. Il est rappelé que le poids du 1er trimestre est plus faible et non représentatif de la performance de l'année.
- Lagardère Sports and Entertainment : un premier trimestre solide, lié principalement à la tenue de la Coupe d'Afrique des Nations Total.

I. CHIFFRE D'AFFAIRES PAR BRANCHE

Chiffre d'affaires Q1 2017

 

Lagardère Publishing


Le chiffre d'affaires de la branche s'élève à 440 M€, soit + 6,1 % en données consolidées et + 3,3 % en données comparables. L'écart entre les données consolidées et comparables s'explique, d'une part, par un effet de change négatif (- 7 M€) lié principalement à la dépréciation de la livre sterling et, d'autre part, par un effet de périmètre positif (+ 18 M€), incluant notamment l'acquisition en avril 2016 de Perseus réalisée aux États-Unis.

À l'instar des exercices précédents, il est rappelé que le 1er trimestre représente traditionnellement une contribution relativement faible sur l'ensemble de l'année.

À données comparables, les principales variations par zone géographique s'expliquent de la manière suivante :

En France, l'activité en début d'année reste stable (- 0,5 %) sur un marché en forte baisse, dans un contexte d'élection présidentielle. Les succès des nouveautés au Livre de Poche ont permis de compenser partiellement le recul de l'Illustré.
Aux États-Unis, l'activité enregistre une belle progression (+ 4,1 %), portée notamment par la performance de la division Nashville, avec des succès tels que The Shack, de William P. Young, et Trump's War, de Michael Savage.
Au Royaume-Uni, l'activité est en forte croissance (+ 8,1 %), liée à la fois au fort réassort sur les parutions de J.K. Rowling et au succès de la série Famous Five, de Bruno Vincent, ainsi qu'à un effet calendaire favorable sur la période.
La zone Espagne / Amérique latine est en repli (- 13,9 %), comme attendu, lié principalement au recul de l'Éducation ainsi qu'à une opération ponctuelle d'export en Amérique latine en 2016 non reconduite.
Les Fascicules affichent une progression (+ 6,1 %) portée par le succès des nouveaux lancements de collections en Espagne ainsi que la dynamique positive qui continue au Japon, notamment avec le succès des parutions Disney Tsum Tsum.
Au 1er trimestre 2017, le poids du Livre numérique dans le chiffre d'affaires total de Lagardère Publishing s'établit à 10,0 % (y compris Perseus) contre 10,4 % au 1er trimestre 2016.



Lagardère Travel Retail


Le chiffre d'affaires de la branche s'élève à 763 M€, soit + 8,2 % en données comparables (- 10,5 % en données consolidées), compte tenu d'un effet de change positif de + 13 M€, lié principalement à la hausse des dollars américain, australien, néo-zélandais et canadien et d'un effet de périmètre négatif de - 159 M€, lié pour l'essentiel à la cession des activités de Distribution en Belgique, en Hongrie, en Espagne et au Canada.

Les chiffres ci-dessous sont à données comparables.

Le début d'année se caractérise par la poursuite d'une croissance solide du chiffre d'affaires comparable du Travel Retail (+ 8,4 %), sous les effets combinés de la poursuite du développement des réseaux, du succès des initiatives commerciales, incluant la modernisation de points de vente, des synergies d'intégration de Paradies et de la progression du trafic aérien. Ce trimestre bénéficie par ailleurs de la forte progression du chiffre d'affaires des passagers russes. À noter, l'effet de comparaison défavorable (un jour de ventes en moins) lié à une année bissextile en 2016.

En France, l'activité se poursuit dans une dynamique positive (+ 8,5 %) portée notamment par le segment Duty Free, qui bénéficie à la fois d'un effet de comparaison favorable et du développement du réseau, ceci malgré l'impact défavorable de la mise en place du paquet neutre sur la catégorie tabac.
Dans la zone EMEA (hors France), l'activité est en solide progression (+ 11,5 %), notamment grâce à l'ouverture de points de vente au nouveau terminal Avancorpo de Rome en Italie (+ 13,0 %), à la modernisation des points de vente de l'aéroport Schipol d'Amsterdam aux Pays-Bas (+ 26,3 %), à la croissance du trafic et au développement du réseau en Pologne (+ 16,8 %) et à la reprise de magasins Duty Free en République tchèque (+ 16,5 %).
Le Royaume-Uni enregistre également une belle croissance (+ 22,9 %), en raison de l'effet favorable de la modernisation de l'aéroport de Luton et de la dépréciation de la livre consécutive à l'annonce du Brexit.
La croissance se poursuit en Amérique du Nord (+ 7,4 %), bénéficiant notamment des effets des synergies commerciales ainsi que des ouvertures de points de vente à Tampa et Phoenix.
L'activité en Asie-Pacifique est contrastée (+ 1,2 %), avec, d'une part, la zone Asie (+ 8,6 %) portée par la croissance en Chine (+ 19,2 %) et, d'autre part, la zone Pacifique où la hausse du trafic en Nouvelle-Zélande permet de compenser partiellement un effet réseau défavorable en Australie.

Les activités de Distribution (Hongrie uniquement jusqu'à fin janvier) sont en recul de - 1,0 %. Le premier trimestre marque l'achèvement du processus de cession des activités de Distribution : la branche a cédé le 7 février 2017 la holding LS Distribution SAS, incluant les activités opérationnelles de la Hongrie. Cette dernière opération conclut le processus de désengagement de la Distribution démarré en 2014.

 

Lagardère Active

Le chiffre d'affaires de la branche s'établit à 194 M€, (- 8,0 % en données consolidées et - 4,8 % en données comparables). L'écart entre les données consolidées et les données comparables s'explique essentiellement par un effet de périmètre négatif (- 7 M€), principalement lié à la cession de LeGuide.com en septembre 2016.

Les chiffres ci-dessous sont à données comparables.

Le recul de l'activité s'explique principalement par la baisse du chiffre d'affaires publicitaire sur la période (- 8,1 %). Il est rappelé que le poids du 1er trimestre est faible dans le chiffre d'affaires publicitaire annuel et que le contexte pré-électoral n'est traditionnellement pas favorable au marché publicitaire.

L'évolution de la Presse magazine (- 5,6 %) est directement impactée par les tendances négatives du marché.
Les Radios sont en contraction (- 5,5 %) : la bonne performance des radios musicales ne permet pas de compenser le recul d'Europe 1, impactée par la baisse des audiences.
Les activités TV sont en recul (- 4,3 %), compte tenu principalement de la baisse enregistrée sur l'activité de flux de Lagardère Studios, partiellement compensée par la distribution.
Les activités numériques pures sont en progression de + 13,1 %, notamment portées par le développement de la e-Santé.

 

Lagardère Sports and Entertainment

Au premier trimestre, le chiffre d'affaires s'établit à 135 M€, soit + 25,2 % en données consolidées et + 24,4 % en données comparables. La croissance de l'activité s'explique essentiellement par un effet calendaire favorable, lié à la tenue de la Coupe d'Afrique des Nations Total au Gabon, la bonne performance des activités de football en Europe (Allemagne, Royaume-Uni et France), et aux matches qualificatifs en Asie pour la Coupe du monde FIFA 2018.

 

II. FAITS MARQUANTS DEPUIS LE 8 MARS 2017


Lagardère Travel Retail remporte deux appels d'offres notables :
- concession Duty Free de l'aéroport de Genève ;
- concession Alcool / Tabac de l'aéroport de Hong Kong en partenariat avec le groupe chinois
China Duty Free Group (l'activité sera consolidée en mise en équivalence).
La reprise de ces deux concessions est prévue pour le 4e trimestre 2017.

 

III. PERSPECTIVES - SITUATION FINANCIÈRE


Guidance

Lagardère confirme son objectif de croissance du Résop Groupe annoncé le 8 mars dernier.
Pour 2017, la croissance du Résop Groupe est attendue entre + 5 % et + 8 % par rapport à 2016, à change constant et hors effet de la cession des activités de Distribution.

Situation financière

La situation financière du Groupe demeure solide avec une bonne liquidité et un échéancier de remboursement équilibré. À noter l'extension de la ligne de crédit syndiqué du Groupe d'un montant de 1 250 M€ jusqu'en mai 2022.


IV. PROCHAINS RENDEZ-VOUS


Investor Day Lagardère Publishing
Un Investor Day consacré à Lagardère Publishing aura lieu à Vanves (92) le 12 juin 2017 de 14h30 à 18h.

Publication des résultats du premier semestre 2017
Les résultats semestriels seront publiés le 27 juillet 2017 à 17h35. Une conférence téléphonique se tiendra à 18h.

Publication du chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017
Le chiffre d'affaires du troisième trimestre sera publié le 9 novembre 2017 à 8h. Une conférence téléphonique se tiendra le même jour à 10h.

 

V. ANNEXES


CHANGEMENT DE PÉRIMÈTRE ET CHANGE

1er trimestre 2017 :
L'écart entre les données consolidées et comparables s'explique par un effet de change positif de + 6 M€, lié principalement à l'appréciation du dollar américain, du dollar australien, du dollar néo-zélandais et du dollar canadien, et par un effet de périmètre négatif de - 147 M€, qui se décompose de la manière suivante :

• incidence des cessions, soit - 168 M€, relatifs notamment aux opérations de désinvestissement des activités de Distribution en Belgique pour - 107 M€, en Hongrie pour - 23 M€, en Espagne pour - 17 M€ et au Canada pour - 6 M€ concernant le périmètre de Lagardère Travel Retail, et à la cession de LeGuide.com pour - 6 M€ chez Lagardère Active ;

• opérations de croissance externe pour + 21 M€, essentiellement chez Lagardère Publishing avec l'intégration de Perseus aux États-Unis pour + 18 M€.

 

RAPPEL DE DÉFINITION

RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT DES SOCIÉTÉS INTÉGRÉES (RÉSOP GROUPE)
Le résultat opérationnel courant des sociétés intégrées est défini comme la différence entre le résultat avant charges financières et impôts et les éléments suivants du compte de résultat :
• contribution des sociétés mises en équivalence ;
• plus ou moins-values de cession d'actifs ;
• pertes de valeur sur écarts d'acquisition, immobilisations corporelles et incorporelles ;
• charges de restructuration ;
• litiges majeurs spécifiques, non liés à la performance opérationnelle ;
• éléments liés aux regroupements d'entreprises :
- frais liés aux acquisitions ;
- profits et pertes découlant des ajustements de prix d'acquisition et des ajustements de valeur liés aux changements de contrôle ;
- amortissement des actifs incorporels liés aux acquisitions.

(1) Voir « Changement de périmètre et change » en fin de communiqué.
(2) Voir définition en fin de communiqué
.

Contacts Presse


Contact Relations Investisseurs

Le groupe Lagardère est un des leaders mondiaux de l'édition, la production, la diffusion et la distribution de contenus dont les marques fortes génèrent et rencontrent des audiences qualifiées grâce à ses réseaux virtuels et physiques.
Il se structure autour de quatre métiers : Livre et Livre numérique ; Travel Retail ; Presse, Audiovisuel, Digital et Régie publicitaire ; Sports et Entertainment.
Le marché de référence du titre Lagardère est Euronext Paris.
www.lagardere.com

 

Avertissement :
Certaines déclarations figurant dans ce document ne se rapportent pas à des faits historiquement avérés, mais constituent des projections, estimations et autres données à caractère prévisionnel basées sur l'opinion des dirigeants. Ces déclarations traduisent les opinions et hypothèses qui ont été retenues à la date à laquelle elles ont été faites. Elles sont sujettes à des risques et incertitudes connus et inconnus à raison desquels les résultats futurs, la performance ou les événements à venir peuvent significativement différer de ceux qui sont indiqués ou induits dans ces déclarations.
Nous vous invitons à vous référer au Document de référence de Lagardère SCA le plus récent déposé auprès de l'Autorité des marchés financiers pour obtenir des informations complémentaires concernant ces facteurs, risques et incertitudes.
Lagardère SCA n'a aucunement l'intention ni l'obligation de mettre à jour ou de modifier les déclarations à caractère prévisionnel susvisées. Lagardère SCA ne peut donc être tenue pour responsable des conséquences pouvant résulter de l'utilisation qui serait faite de ces déclarations.

Lagardère