Afin de réaliser des statistiques de visites et d'améliorer l'expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à une solution utilisant la technologie des cookies.

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies de mesure d'audience. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

 

 

We use cookie technology to measure our online audience in order to compile statistics on website visits and improve the browsing experience for our website's users. 
By using our website, you consent to the use of cookies for audience measurements. Click here for more information on cookies and how to set your preferences

Communiqués de presse

Retour

Le 4 novembre 2021

La Fondation Jean-Luc Lagardère félicite Mohamed Mbougar Sarr

Félicitations à Mohamed Mbougar Sarr qui a remporté le prix Goncourt 2021 pour La plus secrète mémoire des hommes (Philippe Rey / Jimsaan), roman pour l’écriture duquel il a bénéficié d’une bourse de la Fondation Jean-Luc Lagardère.

Mohamed Mbougar Sarr avait reçu en 2018 la bourse Écrivain (dotée de 25 000 €) de la Fondation Jean-Luc Lagardère, en vue de l'écriture de ce roman. Il avait présenté son projet au jury composé de personnalités du monde littéraire : Jérôme Béglé, directeur adjoint de la rédaction du Point et président du jury, Pierre Leroy aujourd'hui Président-Directeur Général de Hachette Livre, Manuel Carcassonne, Véronique Cardi, Marion Mazauric et Olivier Nora, respectivement patrons des maisons d'édition Stock, JC Lattès, Au Diable Vauvert et Grasset, et Grégoire Polet, auteur et lauréat de la bourse Écrivain en 2006.

Deux autres lauréats de la bourse Écrivain se sont distingués en cette saison des prix littéraires : Jakuta Alikavazovic (bourse Écrivain 2007), lauréate cette année du prix Médicis de l'essai pour Comme un ciel en nous (Stock) et François-Henri Désérable (bourse Écrivain 2013) qui a reçu le Grand prix du roman de l'Académie française pour Mon maître et mon vainqueur (Gallimard).

La Fondation est fière de soutenir, grâce à ses bourses et notamment la bourse Écrivain, le parcours de jeunes talents francophones, de rendre possible des projets ambitieux qui explorent sans cesse de nouvelles voies et de nouveaux territoires, et d'encourager celles et ceux qui seront les grands noms de demain.

« Pour notre Groupe, s'engager, s'impliquer auprès des jeunes, les aider à éclore, c'est manifester notre confiance en eux, acteurs de demain, qui contribueront à la santé et au rayonnement de notre pays, ainsi qu'à celui d'une culture plurielle qui, dans nos temps troublés, font notre espoir. C'est un honneur de les accompagner ; osons dire aussi : un devoir ! Le formidable succès, au Goncourt, de Mohamed Mbougar Sarr est à cet égard particulièrement gratifiant et nous honore »,
Pierre Leroy, administrateur délégué de la Fondation Jean-Luc Lagardère.

La Fondation Jean-Luc Lagardère attribue chaque année neuf bourses dans différentes catégories dont une bourse à un(e) jeune auteur(e) de moins de 30 ans qui a un projet de roman en français. Bien plus qu'une aide financière, cette bourse permet au (à la) lauréat(e) de se consacrer à temps complet à l'écriture d'un roman. Elle offre aux lauréats une visibilité et la possibilité de nouer des liens avec les professionnels qui constituent les jurys. La bourse Écrivain a été attribuée, en 2020, à Salomé Berlemont-Gilles et, en 2019, à Marin Fouqué.

Pour plus d'informations :

Fondation Jean-Luc Lagardère